Accueil marin.deau.douce

Le Canal de Nantes à Brest

bretagne

Les travaux du canal de Nantes à Brest furent lancés en 1806, pour des besoins stratégiques, sous l'impulsion de Napoléon qui voulait réunir les arsenaux de Nantes, Lorient et Brest sans emprunter la voie maritime sans cesse menacée par les anglais. Les travaux sont suspendus en 1814 à la chute de l'Empire et faute de financement. Ils seront repris en 1822 pour être achevés en 1855.

Au départ de Nantes cette voie d'eau est raccordée à la Loire via le tunnel St Félix (900m) et emprunte le lit de l'Erdre vers le nord puis le canal part vers l'ouest pour rejoindre la Vilaine 6 kilomètres au sud de Redon.

De Nantes à Redon : 95 km (dont 6km de Vilaine et une écluse) avec un point culminant à 13,84m à Blain et 17 écluses.

Redon - vieilles demeuresRedon - église St SauveurRedon - le grand bassin
Redon : les vieilles demeures, l'église Saint Sauveur et le grand bassin.

De Redon à Pontivy le canal va nord-ouest sur 110 km avec un point culminant à 86m et 88 écluses dont 72 entre Josselin et Pontivy (soit 16 écluses entre Redon et Josselin).



Agrandir le plan
Ce parcours nous fait passer par :
Nantes,
Sucé sur Erdre,
Nort sur Erdre (embranchement de 6km),
Blain,
Guenrouet,
Redon (avec 6km sur la Vilaine),
Malestroit,
le Roc St André,
Josselin,
Pontivy.

A Pontivy, on peut descendre le Blavet vers Lorient, ce n'est pas l'objet de cette page.


barrage de Guerlédan

Le canal de Nantes à Brest est interrompu par le barrage de Guerledan, construit en 1923, qui a englouti 17 écluses de l'ouvrage d'origine !
On dit que l'on peut suivre le chemin de halage depuis Pontivy jusqu'à Goariva. Depuis 1951, le lac artificiel fut asséché pour entretien en 1966, 1974 et 1985, découvrant un paysage lunaire, il semble que ce ne soit plus nécessaire.


Le canal reprend (et est navigable) à Goariva pour rejoindre l'Aulne puis la mer. De Goariva à Châteaulin, 84km et 46 écluses, puis de Châteaulin, deux écluses mènent à la mer.


Châteauneuf-du-Faou
Châteauneuf-du-Faou
Photo : Henri Moreau
Ce parcours nous fait passer par :
Châteauneuf du Faou,
Châteaulin,

Pour réaliser ce projet gigantesque Napoléon mobilisa son armée mais aussi les parias, les exclus et les ouvriers locaux. Outre son aspect stratégique, le canal prouve rapidement son intérêt économique. Le long de l'Aulne sont extraites des ardoises acheminées dans le coeur du pays par cette voie. A l'est, les Angevins portent en Bretagne la chaux utilisée pour les terres agricoles et remportent chez eux du bois. C'est "la route de la chaux" qui travaillera jusqu'à la grande guerre. Une fois encore, seul le tourisme permet à cette voie d'eau de survivre.


Les articles sur ce site :
... A venir en septembre 2011 ...
Les témoignages sur ce site :

Les liens intéressants :
Pays de Redon : le canal de Nantes à Brest.
Publication gratuite : voieseau-nantes-brest.pdf
Le canal de Nantes à Brest à vélo : sympatique reportage.
Deux pages intéressantes sur Redon et l'entretien du canal.
Accueil marin.deau.douce